lun.

27

mai

2013

Les dessous de la preuve par 21

« Tous dopés ? La preuve par 21 » est le résultat de 15 années de travail pour comprendre et analyser la performance, débusquer et décrypter les mensonges, compiler et décortiquer les témoignages. Nous avons étudié des centaines d’heures de vidéo, des milliers de documents, dont certains sont inédits. Nous avons interviewé les plus grands spécialistes du dopage.

 

Nous avons, par exemple, eu accès à une partie des documents saisis par la justice italienne et incriminant le docteur Ferrari. Ces archives passionnantes dont nous publions quelques pages ci-dessous constituent un véritable trésor. Les liens de nombreux coureurs, au premier rang desquels Lance Armstrong, avec le célèbre médecin sont connus. Et pourtant, certains ont été passés sous silence. C’est ainsi que la trace d’un coureur français dont nous faisons le portrait dans le livre se retrouve dans ces archives.

Plan d’entraînement établi par le Dr Ferrari pour Kevin Livingston

Cliquer sur les images pour visualiser en grand format

Extrait de résultat d’analyses sanguines de Kevin Livingston
Extrait de résultat d’analyses sanguines de Kevin Livingston

En parallèle des « plans d’entraînement », le docteur Ferrari suivait de près les paramètres sanguins de ses « patients » comme le démontre ces résultats d’analyses :


Pendant que le docteur Ferrari peaufinait les réglages de Kevin Livingston, l’UCI écrivait au coureur pour lui signaler que son pot d’échappement était mal réglé et qu’il frôlait le seuil de positivité.

Lettre d’avertissement adressée par l’UCI à Kevin Livingston
Lettre d’avertissement adressée par l’UCI à Kevin Livingston

Lettre adressée par Pat McQuaid à un « bon croyant »
Lettre adressée par Pat McQuaid à un « bon croyant »

Fort de ces saines relations à trois entre coureur dopé, médecin dopeur et gendarme complaisant, le président de l’UCI pouvait prendre sa plus belle plume pour féliciter ceux qui, comme elle, se démenaient pour prétendre que la lutte contre le dopage était efficace.


Monsieur Mc Quaid, nous sommes désolés de vous dire que tous les éléments que nous avons accumulés et mettons à la disposition du grand public dans « Tous dopés ? La preuve par 21 », nous conduisent à ne pas faire pas partie de ce « monde sportif, quasi unanime, [qui] reconnaît aujourd’hui [vos] compétences en matière de lutte antidopage ».

 

Aujourd’hui encore, nous doutons des performances d’une partie du peloton. Nous avons analysé les ascensions du dernier Tour d’Italie et notre radar a flashé plusieurs coureurs. Nous publierons ces analyses dans quelques heures ici-même.

 

Les auteurs

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Skins