mer.

19

juin

2013

Ce que pense le directeur des sports de France Télévision à propos des watts et des radars * :

Alors qu'ASO peut fournir en direct une estimation de la puissance développée par les coureurs dans les ascensions, Bilalian, directeur des sports de France Télévisions n'est pas au courant. Chez ASO, on a précisé qu'un de ses collaborateurs le savait.

 

Voici la réponse de Bilalian :

"Il faudrait être sûr que pédaler à plus de tant dans la montagne, c’est impossible. Mais vous et moi, on ne monte pas le col. Il y a aussi des gens qui ont des possibilités que n’ont pas les autres. Ça voudrait dire qu’on se livrerait à une analyse tous les jours un peu suspecte, enquête à ciel ouvert, on dépasserait... Quand les affaires sortent. Mais là je ne vois pas tous les jours suivre à la piste comme un flic derrière chaque type pour dire : lui, il n’a jamais pédalé à cette vitesse-là... Regardez un type comme Voeckler il y a deux ans, dans une étape il avait le maillot jaune, logiquement il aurait dû s’écrouler, il a pris sur lui dans un moment de fierté en se disant allez je le fais. Ce jour-là, j’aurais dit il n’a jamais été aussi vite, donc c’est suspect... ça devient un peu difficile pour produire un spectacle plutôt sympathique et sur lequel on n’est pas à la minute près chaque jour. Non, ça me paraît délicat, ce serait vraiment se comporter en policier toute la journée, pas là que pour ça."

 

* Propos recueillis par Ludo Sterman, journaliste-écrivain, auteur de "La Bombe X" chez Fayard. 

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    LASM (mardi, 25 juin 2013 01:16)

    Pitoyable!

  • #2

    Philippe (mercredi, 26 juin 2013 12:32)

    Je ne comprends rien à ce qu'il raconte.

  • #3

    Mauris (samedi, 06 juillet 2013 20:46)

    Pitoyable certes mais pas étonnant! les audiences télé sont maximum, aucune raison de changer quoi que ce soit. Malheureusement, c'est le bizness qui dirige.

Skins